Bien plus qu’une Agence Digitale !

Nous vous accompagnons vers des résultats réalistes, durables et mesurables

Accueil/Blog/Arrêtez de parler du Growth Hacking et adoptez-le !

Arrêtez de parler du Growth Hacking et adoptez-le !

Bon commençons par le commencement, le Growth Hacking c’est quoi déjà ?

C’est tout simplement une stratégie consistant à trouver « L’élément innovant » qui va permettre d’accélérer très rapidement et très fortement la croissance de votre entreprise.

Sauf que cette idée sensationnelle ne vient pas forcément  d’une seule personne, puisqu’il est surtout question de faire intervenir tous les rôles et métiers au sein de l’entreprise pour maximiser la croissance. C’est différent de la vision traditionnelle où les employés travaillent séparément suivant des objectifs différents sans harmonie sans Homogénéité.

Le Growth Hacker au sein de l’entreprise est de découvrir comment amener les utilisateurs d’un stade au suivant, et de le faire en limitant les pertes potentielles et les dépenses superflues.

Par exemple, comment transformer un utilisateur inscrit en utilisateur actif.

Il y’a d’ailleurs une méthode très connue qui démontre parfaitement ce processus et ce qui s’y passe à chaque niveau.  Dave McClure fondateur d’un accélérateur de startups réunissant 500 startups et ex-directeur marketing chez Paypal a inventé la matrice AARRR, qui décrit le modèle de croissance des entreprises et représentant le cycle de vie d’un client :

  1. Acquisition : Comment attirer des visiteurs ? L’acquisitionest le premier contact avec votre futur client : le moment où vous devez tout faire pour attirer son attention. Dans cette phase Il faut surtout se concentrer sur l’acquisition et la « séduction » de nouveaux utilisateurs. Les utilisateurs représentent votre potentiel business.
  2. Activation : Comment faire interagir le visiteur ? C’est à ce stade où les visiteurs utilisent vraiment votre service. Les utilisateurs devront percevoir toute la valeur de votre produit dés la première utilisation, car ils ne s’attarderont que quelques secondes pour chercher à en comprendre le fonctionnement
  3. Rétention : Comment fidéliser le client ? Après la phase d’acquisition et d’activation, il s’agira maintenant de les fidéliser sans trop les presser pour ne pas les faire fuir, il est question de les convertir en utilisateurs actifs en se basant sur plusieurs indicateurs comme la fréquence de l’activité, le temps passé, comportement de vos utilisateurs vis-à-vis de votre produit, etc…
  4. Referral : Comment transformer le client en ambassadeur ? L’utilisateur devient prescripteur en parlant autour de lui. Concours, promotions, privilèges ou parrainages…Tous les moyens sont bons pour inciter vos utilisateurs à inviter plus de personnes et à vous amener plus des clients sans trop dépenser. Le partage  sur les réseaux sociaux est certainement le levier le plus simple à mettre en place.
  1. Revenue : Comment le convertir ? Maintenant que la machine est bien huilée, il faudra se tourner vers l’aspect ROISTE,  notre matrice et la croissance de votre chiffre d’affaires.  C’est la dernière phase ou l’utilisateur commence enfin à dépenser pour l’entreprise.

Plusieurs grandes entreprises ont mis en place une réflexion orientée sur la croissance rapide en utilisant des techniques non conventionnelles et le Growth hacking comme levier d’acquisition.

En voici des exemples connus de Growth hacking et qui peuvent vous donner des idées et vous inspirer suffisament pour vous y mettre aussi

Hotmail

En 1996, Hotmail a décidé de mettre à la fin des mails de ses utilisateurs « PS: I Love You. Get Your Free Email at Hotmail. » Et le résultat était incroyable : Plus d’un 1 million de membres en 6 mois.

Hotmail comptait 10 millions d’utilisateurs quand elle fut rachetée par Microsoft

Spotify

La technique de Growth hacking qui a mis Spotify sous les feux des projecteurs était  leur intégration sur Facebook. Ainsi dès qu’une personne écoutait une chanson, cela affichait automatiquement sur son profil Facebook  « Je suis entrain d’écouté […..] sur Spotify » avec un lien redirigeant vers le site ou l’appli.

Apple

« Envoyé depuis mon iPhone », Phrase célèbre qui se trouvait à la fin de chaque e-mail envoyé depuis un iPhone,

Un résultat ? Chaque e-mail envoyé depuis un iPhone se transforme subtilement en message publicitaire à grande échelle.

Dropbox

Pour augmenter ses utilisateurs, Dropbox a eu la bonne idée de  mettre en place un  programme de parrainage. L’entreprise offrait 500 mB d’espace de stockage à l’utilisateur à chaque fois qu’ils invitaient un nouvel ami à s’inscrire

Instagram

Avant de s’appeler Instagram, l’application portait le nom de  Burbn,  qui avait a peu prés la même utilité que le célèbre Foursquare : les fondateurs se rendirent alors  compte très vite qu’une fonction annexe de l’appli qui permettait de changer les filtres des photos était plus populaire : Les utilisateurs n’utilisaient pas Burbn pour sa fonction principale !
Alors on décida de retravailler et de remodeler l’application pour la centrer uniquement autour des fonctionnalités photos.

Cet entonnoir explique très bien la philosophie du Growth Hacking qui est un état d’esprit  avant d’être un ensemble de techniques, d’outils et de savoir-faire puisque le « GH » cherche surtout  à augmenter le nombre d’users  pour assurer une croissance pérenne en portant tout son focus sur la qualité des utilisateurs. La monétisation et la quête après l’argent ne viennent que bien après.

Pour ceux qui découvrent le Growth Hacking  cet article est sûrement la meilleure manière de se faire une idée concrète de la question, sinon  les  consultants de Webeuz se feront un plaisir de vous accompagner et vous conseiller les optimisations nécessaires et ne craindront pas non plus de préconiser des améliorations drastiques pour atteindre vos objectifs.

Adoptez le growth hacking dès aujourd’hui !

DISCUTONS DE VOTRE PROJET AUTOUR D’UN BON CAFÉ

Contactez-nous