De nos jours, les supports digitaux évoluent et se multiplient en fonction des avancées technologiques et des préférences des internautes. Le choix d’un support digital sans l’autre est justifié par les objectifs prédéfinis et les indicateurs retenus pour assurer une pertinence et une cohérence entre les attentes et les résultats. Il existe des supports qui sont plus orientés engagement, d’autres plutôt conversion, certains visent les impressions, etc. Aucune décision n’est aléatoire! 

Cependant, statistiquement, certains supports s’avèrent plus performants et rentables que d’autres, du moins dans la circonstance actuelle. Et c’est principalement le cas pour le fameux support “Vidéo”. Il est incontestable que la vidéo est le support préféré des internautes pendant les dernières années. Elle continue toujours à prendre de l’ampleur et à réaliser des chiffres énormes et des résultats satisfaisants. Peu importe sa nature : animation, vidéo de diffusion en direct, vidéo promotionnelle, vidéo best of, vidéo TikTok, teasing, émissions, etc. elle est et sera toujours au sommet de tous les supports. 

Quelques statistiques sur la vidéo 

Une étude menée par Wyzo et détaillée dans son rapport annuel intitulé “State of Video Marketing” reprend différents aspects relatifs à la vidéo en marketing digital, notamment  son utilisation, les dépenses associées, les canaux exploités et les opinions des spécialistes du marketing vidéo et des consommateurs. La septième édition de l’enquête ressort avec les conclusions suivantes : 

  • La vidéo demeure un choix de premier degré pour les spécialistes marketing
  • Son utilisation et ses dépenses globales ont légèrement augmenté tout au long de 2020 et devraient augmenter à nouveau au cours des 12 prochains mois.
  • La pandémie a eu un impact mitigé sur le paysage du marketing vidéo. Les budgets se sont resserrés alors que la demande sur la vidéo et la durée de visionnage a augmenté vu le confinement et l’arrêt de plusieurs activités. 
  • Les spécialistes du marketing sont plus que jamais satisfaits du retour sur investissement offert par la vidéo, car elle continue d’avoir une forte influence sur le trafic, la conversion et l’atteinte du public souhaité.
  • Les internautes continuent de consommer la vidéo dans le cadre du lien tissé avec les marques et sont ravis de voir encore plus de contenu vidéo au cours de l’année à venir.

En ce qui concerne les chiffres clés, ils reflètent fidèlement les conclusions évoquées ci-dessus, et ainsi l’importance de la vidéo dans la stratégie digitale des marques. Environ 86 % des entreprises utilisent la vidéo comme outil de marketing, contre 85 % en 2020.

Pour environ 93 % des spécialistes du marketing utilisant la vidéo, cette dernière constitue un élément important de leur stratégie digitale. Cela constitue une augmentation de 1% par rapport à 2020. 

Il est à souligner surtout que presque 87 % des spécialistes marketing se voient réaliser un retour sur investissement positif sur la vidéo. Le pourcentage n’était pas aussi élevé quelques années seulement auparavant. Cela pourrait bien être attribué à une meilleure compréhension de l’utilisation de la vidéo, ainsi qu’à comment suivre et quantifier son impact.

De plus, une bonne majorité des spécialistes marketing considèrent la vidéo comme un excellent investissement pour la génération de prospects. Quantitativement, 84 % parmi ces professionnels affirment que la vidéo a été efficace pour générer des prospects, un pourcentage en hausse de 1 % par rapport à 2020.

Près de huit spécialistes du marketing sur dix estiment que la vidéo a un impact direct et positif sur les ventes. 94 % des spécialistes du marketing conviennent que les vidéos ont aidé les utilisateurs à mieux comprendre leur produit ou service. Et 43 % ont constaté que la vidéo a réduit le nombre d’appels d’assistance produits reçus par leur entreprise. Pour mesurer le succès du contenu, la plupart des spécialistes – environ 63% – considèrent l’engagement vidéo comme la principale mesure, c’est-à-dire les réactions et les commentaires générés. Les vues ou les lectures viennent juste après (58%). 

Bien que seulement 29 % des professionnels considèrent les ventes réalisées comme une mesure du succès, 78 % déclarent que la vidéo a amélioré les résultats de leur entreprise. Ainsi, la vidéo possède tout de même un impact positif sur les ventes même si l’accent reste mis sur d’autres mesures. Environ 70% des professionnels dont les budgets sont déjà affectés s’attendent à ce que le budget destiné à la production de vidéo soit plus élevé , contre le reste de 30%. 

D’un point de vue consommateur, 68% des internautes déclarent que la pandémie a eu un impact sur la quantité de contenu vidéo qu’ils ont regardé en ligne. L’écrasante majorité (96%) affirme que la tendance a été haussière. 

Tous les signes suggèrent que les usages et les dépenses sont en passe de poursuivre leur croissance en 2021. Plus de 99% des professionnels ont déclaré continuer d’utiliser la vidéo en 2021, et 96% prévoient d’augmenter ou de maintenir leurs dépenses – encore une fois, légèrement en hausse par rapport à 95% l’année dernière -. De plus, parmi les personnes n’utilisant pas actuellement la vidéo, 69 % prévoient de commencer en 2021.  Ainsi, la concurrence se verra plus rude et accrue.

Pourquoi adopter la vidéo en digital ? 

La vidéo s’est prouvée un élément crucial dans la mise en place d’une stratégie digitale solide et performante. Elle regorge d’avantages dont toute marque devrait bénéficier pour gagner en notoriété, créer du buzz dans son sens positif et se rapprocher de sa cible. 

  • Se démarquer de la concurrence

Dans un monde digital de plus en plus saturé, se démarquer de la concurrence est une préoccupation majeure des entreprises et des marques. Toutefois, ce n’est pas souvent facile! Même en ayant recours à la publicité payante, le nombre important d’annonceurs et la nature changeante des algorithmes des réseaux sociaux jouent un rôle peu encourageant pour la visibilité du produit, du service, de la marque ou de l’entreprise. 

Cependant, une règle s’impose quelles que soient les circonstances : un contenu engageant sera toujours privilégié par les plateformes et leurs visiteurs. Ainsi, il va engendrer plus de résultats et moins de coûts. Et quoi donc de plus engageant que la vidéo ? Sa nature très engageante et interactive attire l’attention des internautes et les poussent à arrêter de défiler pour découvrir de quoi il s’agit. Une bonne vidéo les retient encore plus longtemps et les pousse à interagir avec ce contenu, le partager et le recommander. En effet, les images statiques se sont montrées peu captivantes et l’utilisation de la vidéo sur Facebook, par exemple, peut attirer l’attention d’un visiteur 5 fois plus longtemps. 

  • Bénéficier de nouvelles fonctionnalités

YouTube connaît un énorme succès dernièrement d’un point de vue publicité. Certes, il a moins d’utilisateurs que d’autres plateformes comme Facebook ou Instagram, mais il entraîne des résultats remarquables. Ce n’est pas pour rien qu’il figure parmi les top choix des spécialistes. Ses nouvelles opportunités publicitaires valent la peine d’être examinées et essayées, surtout pour les intéressés par la promotion de la partie e-commerce de leur entreprise. 

Désormais, il permet aux annonceurs de diffuser des publicités interactives. Sous une publicité vidéo, les internautes peuvent voir une liste de produits et leurs prix respectifs. Ils peuvent faire défiler la liste et, en quelques clics, acheter les articles qu’ils souhaitent.

Un autre type d’annonce populaire est le formulaire pour prospects. Ce type de publicité vidéo est engageant et persuasif. Il permet d’attirer l’attention des prospects dès le début. En même temps, cela leur permet de s’inscrire plus facilement à un service gratuit ou à un événement, et les incite ainsi à agir et procéder à une action. 

  • Renforcer la confiance et la fidélité des clients

Dans un paysage commercial en constante évolution, la confiance est un atout très important pour toute marque. Il serait intelligent de tirer parti de la vidéo pour établir une relation de confiance entre l’entreprise et son public. 

A titre d’exemple, les vidéos de questions et réponses (Q&A) sont un excellent moyen de répondre aux préoccupations des clients. Ce faisant, la marque renforce la confiance et se voit nouer des relations plus solides avec son audience. 

Un autre avantage très important offert par la vidéo est celui d’humaniser la marque. Mettre un visage sur une entreprise ou une marque peut la rendre plus accessible, authentique et digne de confiance aux yeux des consommateurs. Ils ressentiront une connexion plus profonde et seront plus susceptibles de la défendre et de la recommander à d’autres.

Sans doute, les vidéos animées sont aujourd’hui en vogue. Bien qu’elles n’utilisent pas de vraies caractères, elles possèdent un pouvoir incroyable pour transmettre au large public des informations cruciales sur la marque, ses produits et ses services. 

  • Avoir plus d’engagement 

L’engagement est devenu le Saint-Graal des entreprises et des marques sur internet. Une grande majorité des discussions sur la performance des réseaux sociaux se concentrent sur cet indicateur reflétant la satisfaction des followers, l’exactitude du ciblage, la qualité du contenu, etc. 

Sur Instagram, les publicités vidéo reçoivent trois fois plus d’engagements que les photos sponsorisées. Même les publications vidéo organiques fonctionnent mieux que les photos statiques. Elles reçoivent environ 38% d’engagement de plus.

Il en va de même pour Facebook. Les publicités vidéo ont des taux de conversion 20 à 30 % plus élevés que les photos. Leurs taux de clics sont également environ deux à trois fois plus élevés.

Bien que la vidéo soit très engageante, toutes les vidéos ne fonctionnent pas bien sur les réseaux sociaux. Le contenu doit être optimisé pour correspondre aux préférences de chaque audience et à la plateforme utilisée. Par exemple, la durée idéale d’une vidéo sur Facebook est de deux à cinq minutes. Les utilisateurs de Twitter et d’Instagram préfèrent cependant les vidéos plus courtes d’environ 30 secondes.

Sur Facebook, les utilisateurs regardent souvent des vidéos sans activer le son. En ajoutant des descriptions pertinentes, les taux d’engagement vidéo passent de 0,18 à 0,39%.

  • Améliorer son classement sur les moteurs de recherche

Outre les réseaux sociaux, la vidéo permet de gagner en classement au niveau des moteurs de recherche, en particulier Google. Si le contenu vidéo créé fonctionne bien, il sera plus visible dans les résultats de recherche. En termes simples, son nombre de vues, ses commentaires positifs et d’autres facteurs aident à gagner en visibilité en ligne.

De plus, l’ajout de vidéos sur le site Web encourage les visiteurs à rester plus longtemps sur la page. Un site Web a 53 fois plus de chances d’apparaître comme premier résultat d’une requête de recherche sur Google s’il est intégré à une vidéo.

Les moteurs de recherche comme Google utilisent divers facteurs de classement pour déterminer la visibilité d’une page Web en ligne. De nombreux annonceurs pensent que le temps d’arrêt sur une page (dwell time) en fait partie. Ce dernier indicateur fait référence au temps qu’une personne passe sur une page Web avant de revenir à la page des résultats de la recherche. Cette mesure indique aux moteurs de recherche à quel point le contenu est intéressant, utile ou divertissant. Si les visiteurs passent beaucoup de temps sur le site Web, cela indique qu’ils ont consommé du contenu. Cela signifie qu’ils ont trouvé quelque chose qui en valait la peine. Ainsi, l’amélioration d’un tel indicateur participe à l’amélioration de son classement dans les moteurs de recherche.

Le contenu vidéo peut également rendre les pages Web plus professionnelles. Par exemple, l’ajout de vidéos au contenu écrit peut aider à gagner des backlinks de haute qualité, ce qui contribue également à améliorer le classement en question. Et en plus de tout cela, l’ajout d’une vidéo permet de convertir plus de visiteurs, d’où plus de gains.