Avec plus de 4 milliards d’utilisateurs de messagerie dans le monde, soit plus de la moitié de la population mondiale, le courrier électronique est incontestablement l’un des meilleurs moyens de communiquer avec vos clients que ce soit dans le but d’attirer des prospects, d’accroître la notoriété de votre marque, de stimuler l’engagement ou de réaliser des ventes.

Dans cet article, nous vous expliquerons la démarche à suivre pour optimiser vos campagnes emailing en vue d’entretenir
de meilleures conversations et d’engendrer d’importantes conversions.

Quel cheminement suivre pour mener à bien sa campagne emailing ?

1) Définir ses objectifs

Avant de mettre le stylo sur le papier – ou le doigt sur la touche – il est important de comprendre pourquoi vous tendez la main
aux consommateurs en premier lieu. Comprendre pourquoi la campagne est importante pour votre entreprise et définir
des objectifs clairs peut vous aider à vous orienter dans la bonne direction. N’oubliez pas que les boîtes de réception sont un terrain fertile pour le courrier indésirable, alors ayez un objectif clair en tête pour vous démarquer du reste.

2) Tenir compte de l’audience et ajouter une touche de personnalisation

L’emailing est loin d’être un nouveau concept, mais l’approche avec laquelle il est traité ne cesse d’évoluer. Aujourd’hui,
une approche standard datée n’est plus acceptable, surtout avec la présence d’une gamme de fournisseurs de services
de messagerie et d’outils marketing qui peuvent répondre à tous vos besoins.

Chaque entreprise possède son propre public unique, mais même ceux-ci peuvent être divisés en d’innombrables groupes
en fonction de leurs habitudes d’achat, leurs intérêts ou encore selon des caractéristiques démographiques classiques.

Les internautes valorisent de plus en plus la conversation et adorent que l’on s’adresse à eux personnellement. Ainsi, un e-mail générique leur semble plutôt distant et froid. En plus des besoins des clients identifiés, l’ajout d’une petite touche supplémentaire de personnalisation, ce petit peps permet à l’e-mail de votre entreprise de se démarquer de la concurrence.

Une bonne analyse de vos données clients peut vous aider à inclure le nom de chaque client, des événements spécifiques à un lieu ou des promotions basées sur des articles et services achetés précédemment.

Puis, il existe deux approches pour entamer la discussion : un ton professionnel ou un ton conversationnel. Le choix dépend
de votre cible – le premier est plutôt destiné aux interlocuteurs institutionnels, un peu plus corporate, aux clients BtoB,
alors que le deuxième parle mieux au grand public, aux clients BtoC, etc.

3) Choisir le modèle d’e-mail à envoyer

Avec un objectif clair en tête, vous aurez déjà décidé du bon type d’e-mail à utiliser sans vous en rendre compte.
La forme est un élément crucial de par son côté esthétique, mais également engageant en employant des call-to-actions efficaces et une ergonomie qui répond aux actions à déclencher (que voir en premier? quels éléments dans le centre ?) Si vous avez besoin d’inspiration, pensez aux types d’e-mails suivants :

  • Newsletters – Il est préférable de les envoyer fréquemment, par exemple de manière hebdomadaire, bimensuelle ou mensuelle, et servent de canal pour les annonces telles que les nouvelles de l’entreprise ou les événements et promotions à venir.
  • Rappel de panier de commerce électronique – Liez votre fournisseur de services de messagerie à un site de commerce électronique et rappelez aux gens qu’ils ont des achats incomplets en attente. C’est une bonne occasion d’offrir une petite incitation – comme une remise – sans avoir besoin d’organiser une vente à l’échelle de l’entreprise, mais également une opportunité pour susciter le sentiment d’urgence pour alerter
    sur les possibilités de rupture de stock, etc.
  • Réengagement – Ciblez les abonnés inactifs avec un coupon accrocheur pour augmenter les conversions.
  • Demande d’avis – Suivez un achat avec un lien permettant aux clients de laisser un avis sur votre produit ou vos services, ou de le partager
    sur les réseaux sociaux.

4) Concevoir le fond de votre email

Auparavant, il était acceptable d’envoyer des e-mails au format texte brut. Aujourd’hui, c’est toujours faisable pour envoyer
un e-mail à un collègue, mais une campagne marketing en 2022 doit être au minimum construite en HTML. Les consommateurs étant désormais en mesure de recevoir des e-mails sur leurs montres connectées, la possibilité de répondre à une variété
de dimensions d’écran peut contribuer à améliorer l’accessibilité. Le formatage HTML vous permet également d’utiliser
une conception plus réactive avec des graphiques intégrés et des appels à l’action.

L’un des éléments les plus importants d’une campagne emailing réussie est la ligne d’objet de l’e-mail. La recherche montre qu’environ 33% des utilisateurs de messagerie ouvrent l’e-mail en fonction de la ligne d’objet. Si elle n’est pas aussi efficace,
votre email pourrait être filtré comme courrier indésirable ou ne jamais être ouvert par les destinataires. Peu importe la quantité d’informations précieuses que vous incluez votre e-mail, si elles ne sont pas visuellement attrayantes, l’e-mail risque de ne jamais être lu voire même ouvert. Veillez à inclure le logo de votre marque et vos éléments d’identité comme la palette de couleurs
pour maintenir la cohérence et raviver l’échange.

Établissez une hiérarchie avec un petit catalogue de polices et de tailles de texte, et appliquez la règle de trois : soutenez chaque titre et élément de corps de texte avec une image utile, une vidéo intégrée ou un appel à l’action clair.

5) Choisir le bon moment pour l’envoi

Considérez l’emplacement de vos cibles – pas votre emplacement. Si vous envoyez un e-mail à 2 heures du matin, il est susceptible d’être noyé sous une multitude d’autres e-mails dans les heures à venir. Les meilleurs moments pour envoyer un e-mail sont pendant les pauses déjeuner, le soir après le travail, et grâce à une planification minutieuse, à temps pour les trajets matinaux
vers le travail et ceux du retour.

Évitez d’envoyer des e-mails les lundis et les vendredis si vous ciblez des gens aux semaines typiques de cinq jours. De même, évitez les journées de week-end qui sont souvent des moments de détachement des boîtes de réception.

6) Conduire de multiples tests

Avoir l’impression que le travail acharné est terminé une fois le modèle conçu est tout à fait légitime – vous avez quand même achevé la grande partie du boulot. Toutefois, ce ne sera pas bon si la campagne e-mailing ne fonctionne pas.

Vérifiez que la mise en forme reste intacte, que tous les liens et appels à l’action fonctionnent comme prévu et que l’e-mail s’affiche correctement sur différents appareils. Nombreux sont les outils en ligne qui permettent d’effectuer des tests instantanés.
De préférence, effectuez les tests en destination de différentes boîtes de réception pour en avoir le cœur net.

7) Prêter un regard attentionné sur l’analytique

Les rapports d’analyse fournissent des informations précieuses sur le succès de vos campagnes emailing,
mais surtout sur les pistes d’amélioration. De nombreux fournisseurs de services d’automatisation possèdent des calculateurs
de chiffres intégrés, ou du moins une prise en charge des API qui se connectent à des outils d’analyse externes.

En vue de tirer le meilleur parti de ces données qui s’offrent à vous, configurez votre tableau de bord pour examiner les KPIs
les plus pertinents pour vous :

  • Taux d’ouverture – Vérifier combien de vos destinataires ont ouvert votre e-mail vous indique à quel point la ligne d’objet et le texte d’en-tête étaient attrayants.
  • Clics – Chaque campagne emailing doit comporter au moins un appel à l’action. Avoir une idée sur qui a cliqué sur votre lien déterminera la clarté et l’attrait du message.
  • Liens performants – Si vous pouvez identifier un lien qui se convertit en un nombre élevé de ventes, envisagez de le réutiliser dans d’autres campagnes.
  • Taux de rebond – Cet indicateur indique combien de vos interlocuteurs sont inactifs. Il est peut-être temps de mettre à jour votre liste d’abonnés pour se concentrer sur les engagements actifs.
  • Désabonnements – Ne vous découragez pas lorsque des personnes se désabonnent de votre liste de diffusion. C’est l’occasion d’aller plus loin
    et comprendre pourquoi au vu de tous les indicateurs précédents et pourquoi pas mener des surveys dans ce sens.

Quelles nouveautés pour l’emailing ?

Avec l’intelligence artificielle au service de l’emailing, il devient plus facile de collecter des données sur le comportement
de vos abonnés. En effet, l’intelligence artificielle est un terme générique qui couvre plusieurs technologies différentes,
telles que le machine learning, la vision par ordinateur, le traitement du langage naturel, le deep learning, etc.

À la base, cependant, toutes ces technologies aident les machines à effectuer des tâches cognitives spécifiques aussi bien
ou mieux que les humains. Et bon nombre de ces technologies peuvent avoir un impact sérieux sur vos performances de marketing numérique.

En effet, l’IA n’est pas seulement une automatisation du marketing, bien qu’elle puisse inclure des éléments trouvés
dans une plateforme d’automatisation. L’IA va encore plus loin.

Ces technologies analysent de grands ensembles de données. Cependant, elles ne se contentent pas de calculer des chiffres.
Elles utilisent des techniques informatiques avancées et une puissance de calcul supérieure pour extraire des informations du Big Data et de vos données clients, y compris celles liées au comportement des clients.

Les algorithmes d’IA utilisent ces informations pour faire des prédictions, des recommandations et des décisions qui permettent une personnalisation et une segmentation sans précédent à chaque étape du parcours client.

Ainsi, l’intelligence artificielle peut prendre en charge la rédaction des lignes d’objet des e-mails. Les outils d’IA utilisent
la génération de langage naturel (NLG) pour écrire des lignes d’objet plus attrayantes et efficaces basées sur l’identité propre
de votre marque en fonction des inputs que vous lui avez enseignés. Par conséquent, l’intelligence artificielle rend le suivi
des conversions beaucoup plus facile, augmente les ouvertures et génère des revenus plus élevés.

Elle permet également de personnaliser la copie pour chaque individu. La technologie deep learning crée une copie qui résonne avec n’importe quel public, segment ou individu. Ce type de technologie peut également offrir des recommandations de contenu d’e-mail personnalisées au niveau individuel, augmentant ainsi l’engagement et les conversions.

En analysant ces données, votre équipe marketing peut obtenir des informations sur les points forts et ceux à améliorer.
Ensuite, vous serez en mesure d’identifier pourquoi certains messages ne sont pas convertis et de les ajuster en conséquence.
À long terme, cela aide votre entreprise à économiser de l’argent, car vous ne mettez pas de ressources dans des campagnes inefficaces.

La mise en œuvre de l’intelligence artificielle dans les campagnes emailing peut vous aider à atteindre vos objectifs marketing. Comme mentionné ci-dessus, l’IA offre de nombreux avantages, tels que vous aider à obtenir de meilleurs taux de conversion,
un contenu plus attrayant et un retour sur investissement accru. Avec le bon outil d’IA, vous pouvez garantir le succès de vos campagnes marketing et de votre entreprise.

Inscrivez-vous dès maintenant

pour recevoir les dernières nouveautés de notre journal digital !